Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Groupe des Agences CENTURY 21 de PARIS en région ILE-DE-FRANCE

Mai 2018 : premier Printemps des Cimetières à Paris

Publiée le 08/05/2018

 

C’est une première dont la thématique n’a pas manqué de susciter des controverses au sein même du Conseil de Paris. Mais l’évènement aura cependant bien lieu : la Ville de Paris a décidé de les célébrer à travers une grande journée. « Le printemps des Cimetières parisiens » se propose de valoriser auprès du public la richesse du patrimoine mais aussi la diversité de la biodiversité animale et végétale que l’on trouve aujourd’hui dans les nécropoles parisiennes, à travers visites, balades et même animations artistiques et théâtrales.  Un programme à suivre avec tout le respect qui s’impose néanmoins.

Lieux de mémoire

Ils sont vingt intra-muros, vingt-cinq si on leur ajoute ceux de Thiais, Ivry, Saint-Ouen, Bagneux et Pantin. Ils sont grands et parfois célèbres comme Le Père-Lachaise, Montmartre ou Montparnasse, plus petits et plus secrets tels Passy, Charonne, Belleville et les autres. Les cimetières parisiens sont de par nature des lieux à part où règne le calme et une atmosphère propice au recueillement.

Patrimoine et paysage

Célèbres ou non, couvrant plus de 420 hectares de surface totale de la capitale, les cimetières parisiens sont des lieux de patrimoine architectural et artistique. Ils sont aussi des éléments non négligeables du patrimoine vert de la capitale et présente de nombreux intérêts en termes de biodiversité. Riches de nombreux et souvent très vieux arbres (quelques 33 000 en tout), embellis de haies et de nombreuses plantes à massifs abritant de nombreuses espèces animales des jardins, ils sont représentatifs d’une biodiversité préservée notamment depuis l’arrêt des traitements phytosanitaires.

Une démarche controversée

Outre le fait que les cimetières sont avant tout un lieu de recueillement dans lesquels familles et proches se rendent en mémoire de leurs disparus, certains membres de la majorité municipale se sont inquiétés et sans doute à juste titre du risque encourus par les sites face à une trop grande présence humaine, entre la disparition du calme et les possibles atteintes. Bref, si le sujet n’a pas soulevé de scandale, il a néanmoins suscité des réserves appuyées d’exigences : que la programmation des animations soit établie avec la plus grande rigueur et par une sélection drastique, afin de ne pas compromettre la sérénité de lieux de mémoire, ceux-ci étant quand même déjà pour les plus célèbres d’entre eux comme le Père-Lachaise, objets de nombreuses visites.

Du côté de Montparnasse

C’est là que se portera notre attention, Rive Gauche, du côté de la seconde nécropole parisienne intra-muros qui représente un patrimoine naturel important avec ses dix-neuf hectares sur lesquels on peut admirer quelques mille deux cents arbres de quarante essences différentes allant des tilleuls aux érables, frênes ou conifères. Entre la grouillante place Denfert-Rochereau et l’incessant va-et-vient de la Gare Montparnasse, à quelques encablures de la rue de Rennes et du quartier Saint-Germain des Prés, le Cimetière Montparnasse est un havre de paix qu’il est bon de traverser en passant par ces larges allées bordées de tombes dont certaines de personnages illustres.

Le Printemps des Cimetières à Montparnasse

La journée sera rythmée d’animations diverses qui permettront aux visiteurs de découvrir le patrimoine du Cimetière Montparnasse : une visite guidée qui s’adressera à tous les publics et se fera en compagnie de membres de l’Association Les Nécromantiques vous entraînera le long des allées à la découverte de l’art funéraire, de son histoire et des tombeaux les plus célèbres, d’autres vous feront découvrir le patrimoine naturel du lieu. Vous pourrez également vous informer sur les méthodes utilisées aujourd’hui pour l’entretien des cimetières ou encore tester vos connaissances sur les droits funéraires.

Bref, il ne s’agira en aucun cas d’aller « cracher sur les tombes » comme le proclamait Boris Vian, ni même d’y danser. Seulement de porter un autre regard sur des lieux qui en pleine ville, sont trait d’union entre la vie trépidante de la grande capitale et la mort qui fait partie de la vie, même si nous peinons souvent à accepter l’issue qui nous attend tous. Un évènement qui aussi peut être empreint de douceur, de tendresse et d’une certaine poésie.

 

 

« Le Printemps des Cimetières à Montparnasse » - Evènement

Samedi 26 mai de 11h00 à 17h30

Cimetière du Montparnasse

3, boulevard Edgar Quinet à Paris 14ème arrondissement.

 

Entrée Libre.

 

Comment s’y rendre ?

En métro : lignes 4 (stations Vavin et Raspail) et 6 (station Raspail)

 

 

Notre actualité