Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Groupe des Agences CENTURY 21 de PARIS en région ILE-DE-FRANCE

Paris et la mode : rétrospective Martin Margiela (à Paris 16ème et 1er)

Publiée le 14/03/2018

 

Plus de 130 silhouettes mais aussi des archives et des installations sans oublier des vidéos de défiles, autant de témoignages du talent de Martin Margiela pour composer une exposition intitulée « Margiela/Galliéra, 1989-2009 ». Présentée au Palais Galliéra, cette exposition est aussi la première rétrospective consacrée au travail du créateur belge, diplômé de l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers, qui sera l’assistant de Jean-Paul Gaultier avant de créer sa propre maison de couture en 1988. 

Un créateur mystérieux…

Dans le monde médiatiquement très exposé de la mode, Martin Margiela se caractérise par une discrétion extrême. Pas de photos, pas d’interviews, le créateur cultive l’anonymat et le mystère, allant jusqu’à apposer sur ses créations une marque vierge et blanche, de ce blanc couleur phare de son univers, qu’il aime à décliner dans toutes ses nuances. Il aime aussi se distinguer par les endroits qu’il choisit pour ses défilés. Loin des lieux prestigieux que privilégient souvent les grands de la mode, Martin Margiela se plaît dans les parkings ou les entrepôts, les stations de métro ou encore les terrains vagues. Bref, le créateur a le sens du décalage.

 Qui bouscule la mode

Martin Margiela a une approche très personnelle de la mode, s’attachant à remettre en cause la construction du vêtement en le déconstruisant. Il est le créateur qui retourne le vêtement pour en montrer l’envers, exposant les coutures et les doublures, dévoilant ce que tout le monde s’attache habituellement à dissimuler. Une approche conceptuelle totalement inédite en opposition avec son goût pour l’anonymat. Martin Margiela est le créateur qui se cache mais expose au grand jour toutes les étapes de fabrication de ses vêtements, jusqu’aux fils de bâti. Le créateur fait aussi dans le vintage avec la ligne « Artisanale », composée de vêtements vintage devenant des pièces uniques après être passés entre ses mains ou s’ingénie encore à transformer en basiques intemporels des vêtements au préalable chinés avant d’être reproduits à l’identique dans la ligne « Replica ».

Remarquable tant par son talent que par son approche de la mode et de son industrie, le travail de Martin Margiela méritait bien cette première grande rétrospective. Les inconditionnels du créateur (et de la mode en général) prolongeront le plaisir de l’exposition du Palais Galliéra par celle présentée au Musée des Arts Décoratifs, qui a choisi de se concentrer sur la collaboration de Martin Margiela avec la célèbre maison Hermès. « Margiela, les années Hermès » est une très belle exposition dont la direction artistique a été assurée par … Martin Margiela lui-même !

 

« Margiela/Galliéra, 1989-2009 » - Exposition

Jusqu’au 15 juillet – Tous les jours de 10h00 à 18h00. Les jeudis jusqu’à 21h00. Fermé les lundis.

Palais Galliéra

10, avenue Pierre 1er de Serbie à Paris 16ème arrondissement.

 

« Martin Margiela, les années Hermès » - Exposition

Du 22 mars au 2 septembre

Musée des Arts Décoratifs

107, rue de Rivoli à Paris 1er arrondissement.

 

 

 

Notre actualité